L’Alliance Éco-Baleine : un engagement pour la protection des baleines

Le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent est un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines. Des centaines d’entre elles en font une destination annuelle, après une migration de plusieurs milliers de kilomètres.

En reconnaissance de la valeur exceptionnelle de ce joyau et du pouvoir de sensibilisation des excursions en mer, six entreprises d’excursion, Parcs Canada, Parcs Québec et le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) se sont unis pour assurer la pratique responsable et le développement durable des activités d’observation de baleines dans le parc marin.

Depuis 5 ans, les membres de l’Alliance évoluent à travers une démarche d’amélioration continue afin que les excursions aux baleines dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent deviennent un modèle d’utilisation durable. Ce virage conjoint axé sur la collaboration a permis de développer et de mettre en application les meilleures pratiques dans l’industrie.

Les entreprises membres et leurs employés contribuent à atteindre les objectifs de l’Alliance Éco-Baleine par leur engagement à offrir des excursions enrichissantes et distinctives, pratiquées dans le plus grand respect des baleines. Les visiteurs du parc marin peuvent encourager les efforts de l’Alliance Éco-Baleine en choisissant une entreprise d’excursion en mer identifiée par ce logo.
Les objectifs de l’Alliance Éco-Baleine sont :
Sensibiliser le public à la conservation;
Limiter les impacts des activités d’observation en mer sur les baleines;
Assurer le suivi de la ressource et de l’efficacité des mesures de gestion;
Suivre des pratiques responsables d’un point de vue environnemental, social et économique;
Travailler dans un esprit de concertation en regroupant les acteurs du tourisme, de la recherche et de la conservation.

Les croisières d’observation des baleines, réalisées dans le plus grand respect, sont de formidables activités pour sensibiliser à la beauté et à la fragilité de notre planète.
- Jean Lemire, biologiste et cinéaste